Autour de Lancieux & Chemin des poissonniers

Office de tourisme
22770 Lancieux

Description & infos pratiques

Circuits Autour de Lancieux & Chemin des poissonniers –

 

12 Km / 3 heures
8 Km / 2 heures

Sites d’intérêt visibles du circuit :

Le Vieux Clocher à Lancieux.
Datant de 1740, il est le seul vestige de l’ancienne église, détruite au début du XXe s. Lors de sa démolition, une pierre sculptée a été retrouvée dans le chœur. Observez-la sur la façade, elle représente une sirène portant les armes de la famille Glé, propriétaire de nombreuses terres sur la commune.

La plage Saint-Sieu.
Vous longerez la plage Saint-Sieu, nom du moine (ancien nom: San Séoc) qui y débarqua au VIe s. Une légende raconte que le jour où il arriva à Lancieux, il fit jaillir une source sur ces terres. On retrouve ainsi une fontaine rue de La Source. La plage Saint-Sieu a accueilli dès la fin du XIXe s. les premières cabines de bains. À cette époque, des villas ont commencé à s’implanter sur la falaise proche, en particulier sur les « Mielles » en haut de plage et sur les Hauts de Buglais. De Saint-Sieu, on bénéficie d’un beau point de vue sur l’île des Ébihens en face et le cap Fréhel au loin.

Le tertre Corlieu.
Le site naturel du tertre Corlieu, propriété du Conservatoire du littoral, est protégé par un arrêté préfectoral de protection de biotope. D’une surface de près de trente hectares, le site est d’une étonnante diversité en termes d’habitats : falaises rocheuses, dunes, pelouses dunaires, fourrés, boisements… Il abrite de nombreuses espèces d’orchidées, mais aussi de nombreux passereaux et amphibiens. Espace naturel sensible, la cueillette y est interdite et les chiens doivent y être tenus en laisse.

La digue des moines.
Construite au début du XVe s. par les moines de l’abbaye de Saint-Jacut, propriétaires de terres et du moulin de Lancieux, elle a permis d’assécher les terres autour des fermes de Buglais, de La Briantais et du Villeu. Une seconde digue fut édifiée au milieu du XVIIIe s.: la digue de La Roche a permis de gagner une cinquantaine d’hectares de terres cultivables appelées les polders. Cette digue est munie de deux écluses permettant l’écoulement des eaux des marais vers la mer.

Le moulin à vent de Buglais.
Il a été édifié au XVIe s. par les moines de l’abbaye bénédictine de SaintJacut-de-la-Mer. Les moines y venaient régulièrement en traversant la baie de Lancieux à marée basse. Vendu à la Révolution, comme tous les biens de l’abbaye, plusieurs meuniers s’y sont succédés jusqu’en 1947, date à laquelle le moulin cessa définitivement son activité. Acheté par la commune de Lancieux en 1973, puis restauré, il est aujourd’hui en état de fonctionnement. La fête du moulin a lieu chaque année le 15 août, de nombreuses animations folkloriques et un fest-noz s’y déroulent.

 

Résultats similaires